Projets 2024-2025

Bleu Pacific


Le projet BleuPacifiC, porté par 5 élèves de l’ENS-PSL, a un double objectif de recherche interdisciplinaire et de médiation autour de l’impact de la hausse du niveau des océans sur les écosystèmes de mangroves en Nouvelle-Calédonie. Il prendra la forme d’une campagne de terrain, avec un départ prévu en janvier 2025.

Les mangroves sont des écosystèmes côtiers qui stockent 10 à 20 fois plus de carbone que les forêts tropicales, mais qui subissent une pression anthropique considérable et qui sont plus que jamais vulnérables face au changement climatique. Pour éviter que le carbone stocké ne retourne dans l’atmosphère, il y a urgence à comprendre et préserver ce précieux écosystème. La montée des eaux a des conséquences majeures sur l’activité des mangroves et des organismes qui les peuplent, et de nombreux scientifiques insistent sur la nécessité de comprendre les mécanismes d’adaptation de ces écosystèmes côtiers face à ce danger.

Le premier volet du projet BleuPacifiC consiste à réaliser une expédition de recherche de 6 mois en Nouvelle-Calédonie afin de répondre à diverses problématiques établies en collaboration avec des chercheur.se.s spécialistes de ces sujets sur place et dans le monde. En ciblant l’une des plus grandes superficies de mangroves françaises, la Nouvelle-Calédonie offre un terrain de choix pour l’étude des effets du changement climatique sur les mangroves. Les mangroves de Nouvelle-Calédonie sont particulièrement préservées, alors qu’entre 1980 et 2000, près de 50% des mangroves mondiales ont disparu principalement du fait de l’aquaculture.

L’interdisciplinarité est au centre de notre projet. Nous pensons que les disciplines scientifiques sont trop souvent séparées alors que l’étude des enjeux du climat nécessite une approche complète et collaborative. C’est pourquoi nous pensons qu’une approche interdisciplinaire permettra de mieux appréhender le fonctionnement global des écosystèmes complexes que sont les mangroves. La question traitée sera ainsi abordée sous un prisme tri-disciplinaire :

- Une composante biologique étudiant la composition des communautés d’organismes décomposeurs et l’efficacité de dégradation du bois ;
- Une composante physique investiguant le transport et le stockage de sédiments déterminés par des phénomènes hydrodynamiques dans les mangroves ;
- Une composante chimique centrée autour des processus de séquestration et de diagenèse du carbone dans les sédiments, et d’analyse de la litière décomposée et minéralisée par les organismes décomposeurs.

Afin de limiter l’empreinte carbone du projet, l’objectif est de privilégier autant que possible le voyage en train. Le trajet planifié permettrait de réduire de 55% l’empreinte carbone du transport par rapport à un trajet uniquement en avion.

Le second volet du projet BleuPacifiC est une campagne de médiation visant à sensibiliser différents publics aux impacts du changement climatique. Dès septembre 2024, nous utiliserons divers outils de vulgarisation scientifique, afin de mettre en évidence la nécessité de la protection de nos écosystèmes de mangroves et d’inspirer l’action et le goût de la recherche pour faire bouger les choses.

Des conférences, des interventions dans des écoles, collèges, lycées, des participations à des évènements de vulgarisation scientifique et de sensibilisation à la crise climatiques : nous nous engagerons pour faire entendre notre cause. À la suite de notre expédition de recherche, nous prévoyons de diffuser un documentaire suivant l’aventure, pour vulgariser nos résultats qui ont pour vocation d’être publiés dans divers journaux scientifiques.

Ce projet est porté par l’association BleuPacifiC qui regroupe 5 étudiant.e.s de l’Ecole Normale Supérieure : Lou Giovannini et Orane Pion Piola au département de Biologie, Margot Leturcq au département de Chimie, Arthus Serani et Gabin Chateau au département de Physique.

Pour suivre l’avancée du projet, suivez-nous sur Instagram (@bleupacific6) et LinkedIn (@BleuPacifiC) !

Contact

CERES

■ Adresse postale
CERES
École Normale supérieure
45 rue d’Ulm
F-75230 Paris cedex 05

■ Direction
Alessandra Giannini, Marc Fleurbaey

■  Responsable de l’axe agro-écologie et de l’axe transdisciplinarité

Corinne Robert : corinne[at]robert inrae.fr

■  Responsable pédagogique

2022-24 : Marine Fauché : marine.fauche[at]ens.psl.eu

2020-22 : Gaëlle Ronsin : gaelle.ronsin[at]gmail.com

■ Administration
 Kadija Aouni : kadija.aouni ens.psl.eu

Plan